Steve Jobs

Les grandes innovations d’Apple durant l’ère Steve Jobs

Dans les années 70, Steve Jobs avait réalisé qu’il y avait un écart énorme dans le marché de l’informatique. A cette époque, presque tous les ordinateurs étaient des ‘’mainframes’’. Donc si grands que l’on pouvait en remplir une salle, et si coûteux que les individus ne pouvaient pas se permettre de les acheter. Jobs et Wozniak ont repensé leur ordinateur, avec l’idée de le vendre individuellement à des utilisateurs. L’Apple II est  entré dans le marché en 1977, avec une impressionnante première année de vente de 2,7 millions de dollars. Les ventes de la compagnie sont passées à 200 millions de dollars en trois ans. Ce fut l’un des cas les plus phénoménaux de la croissance des entreprises dans l’histoire américaine.

Steve Jobs et Wozniak avait ouvert un tout nouveau marché des ordinateurs personnels. Puis que ceux-ci avaient une toute nouvelle façon de traiter l’information. En 1980, l’ère de l’ordinateur personnel  était déjà bien amorcée. Apple a été constamment contraint d’améliorer ses produits pour rester en avance, et faire face à plusieurs concurrents entrés sur le marché. Apple a introduit l’Apple III, mais le nouveau modèle a subi des problèmes techniques et de marketing. Il a été retiré du marché, et a ensuite été retravaillé et réintroduit. Steve Jobs a continué à être la première force marketing d’Apple.

Au début de 1983, il a dévoilé le ‘’Lisa’’. Il a été conçu pour les personnes possédant une expérience informatique minimale. Il ne se vendait cependant pas bien, car il était plus cher que les ordinateurs de même gabarit vendus par les concurrents.  Le plus grand concurrent d’Apple était l’International Business Machines (IBM). En 1983, il était estimé qu’Apple avait perdu la moitié de sa part de marché au profit d’IBM.
En 1984, Apple a introduit un nouveau modèle révolutionnaire, le Macintosh. L’affichage à l’écran avait de petites images appelées icônes. Pour utiliser l’ordinateur, l’utilisateur a moins d’une icône et clique sur un bouton en utilisant un nouveau dispositif appelé une souris. Ce processus a rendu le Macintosh très facile à utiliser mais il ne se vendait cependant pas bien aux entreprises. Il  lui manquait d’autres fonctionnalités que les autres ordinateurs personnels avaient, comme une imprimante correspondante de haute qualité. L’échec du Macintosh a marqué le début de la chute de Steve Jobs chez Apple. Jobs a démissionné en 1985 de la société qu’il avait contribué à fonder, mais il a conservé son titre de président du conseil d’administration.
En Novembre 1997 il a annoncé la vente des ordinateurs directement aux utilisateurs sur Internet et par téléphone. L’Apple Store est devenu un succès fulgurant. En une semaine, il a été le troisième site de commerce électronique sur Internet. En Septembre 1997 Steve Job a été nommé PDG par intérim d’Apple. En 1998, il dévoile la sortie de l’iMac, qui présentait l’informatique puissante à un prix abordable. L’iBook a été dévoilé en Juillet 1999. C’est un ordinateur portable en forme de palourde qui est disponible dans des couleurs vives et variées. Il comprend une version informatique du téléphone sans fil qui permet à l’utilisateur de surfer sur Internet. Steve Jobs a également annoncé qu’il était redevenu le PDG permanent d’Apple avec des inventions telles que l’Ipod, l’iphone etc.….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *