manipulated_ipad_galaxy_tab

Certains concurrents de l’iPad sont attaqués pour contrefaçon


Apparemment, Samsung ne sera pas la seule victime de la plainte qu’a déposée Apple au début de l’année concernant son iPad.
L’on sait maintenant que le constructeur américain Motorola est aussi visé pour même motif à propos de sa Xoom.

Ce qui s’est passé avec Samsung

D’un simple coup d’œil, l’on remarque immédiatement que la tablette Galaxy Tab de chez Samsung ressemble étrangement à l’iPad.
Même le packaging est exactement le même. Rien d’étonnant donc que la plupart des gens les considèrent comme les mêmes tablettes.

Face à la situation, Apple a décidé de ne plus rester sous silence devant ce que l’entreprise qualifie de « contrefaçon ».
Rien n’empêche les compagnies concurrentes de fabriquer des tablettes assurant les mêmes fonctions, mais pas jusqu’à copier le design et la forme tout entière.
La marque à la pomme porte donc l’affaire devant la justice au mois d’avril en déposant une plainte contre le géant coréen Samsung pour plagiat.
La firme de Steve Jobs affirme dans la plainte qu’au lieu de développer un style unique et sa propre technologie, Samsung a opté pour le copiage de ses produits.
Et ce n’est qu’une partie de ce qui a été écrit dans les 38 pages de reproches que le géant américain a déposés auprès du tribunal allemand.
Pour prouver ses affirmations, Apple met en avant les ressemblances frappantes entre la Galaxy Tab et l’iPad.
Même la coque blanche derrière est la même à une différence près : la tablette de Samsung ne porte par la pomme emblématique. L’ambiance très « iPad » dans les menus a également été évoquée.

Après Samsung, c’est au tour de Motorola

Samsung n’est pas le seul concurrent visé par Apple dans ses attaques pour contrefaçon. Depuis le 10 août 2011, c’est au tour de Motorola de subir la foudre à l’américaine.
La plainte a été déposée dans le même tribunal et se réfère exactement au même type de litige.
Autrement dit, le design de l’appareil est toujours au centre du conflit.
Mais contrairement au verdict de la procédure contre Samsung, la tablette de Motorola, Xoom, ne fait pas encore objet d’interdiction à la vente sur le territoire européen.
La discorde entre Motorola et Apple remonte à 2010 lorsque le premier a porté plainte contre le deuxième pour une mauvaise utilisation des brevets.
En revanche, c’est la première fois que les deux géants décident d’étendre leurs litiges sur le continent européen. Certains voient une revanche dans cette nouvelle plainte impliquant de nouveau les deux firmes.

En effet, l’enjeu économique est à écarter. Et pour cause, l’iPad s’est vendu à 9,25 millions unités tandis que Xoom ne s’est écoulé qu’à 440000 exemplaires durant la même période. Ceux qui qualifient cette procédure de « vengeance » la voient alors d’un mauvais œil. Ils pensent que la société américaine souhaite tout simplement devenir l’unique producteur sur le marché des tablettes en éliminant un à un ses concurrents. D’abord, il y a eu Samsung avec Galaxy Tab désormais interdit à la commercialisation en Europe et maintenant Motorola. Le bruit court qu’une autre enseigne subirait la même plainte. Il s’agit d’une certaine JAY-tech, une marque d’origine allemande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *